15 décembre 2007

Une gestion, des finances au service des citoyens

Les finances de la commune

 

Les ressources financières, hors emprunts, s’élevaient en 2006 à 2 520 000   alors que les coûts de fonctionnement s’élevaient à 2 492 000 .

              La comparaison avec les communes de même type montre que si les charges de personnel sont plus élevées(+ 10 %),  par contre les subventions versées aux associations sont trois fois moindres. Ainsi en 2006, le bilan ne dégage qu’une faible capacité d’autofinancement, soit à peine le tiers de ce qui se produit dans les communes équivalentes.

La faiblesse des investissements est criante et se traduit dans la vie quotidienne; écoles trop petites, pas assez de places à la cantine, chaussées et trottoirs en mauvais état, aucun équipement culturel, pas de mise en valeur du village, aucune structure pour les jeunes. La dette est faible parce que l’investissement est faible!

Les ressources financières

 

Nous proposons de stabiliser la charge des impôts locaux pour les habitants.

              Il est juste que des équipements utilisés durablement soient financés à long terme en ayant recours à l’emprunt.
Ex: une école neuve bénéficiera à plusieurs générations d’enfants et de parents, son financement devra être assumé sur plusieurs décennies. Le coût supporté annuellement sera moindre et équitablement réparti entre les contribuables actuels et à venir.

              Les entreprises, par le biais de la taxe professionnelle, participent à l’équilibre des finances communales. Notre projet économique sur la filière bois et les énergies renouvelables favorisera l’implantation de nouvelles entreprises qui contribueront aux ressources financière locales.

La conjugaison de l’investissement local et du développement  économique, grâce aux entreprises générera un financement durable.

Investir pour l’avenir

 

Le retard pris pour adapter le village aux besoins d’aujourd’hui est considérable, il oblige à définir des priorités.

              La rénovation de la place de la Victoire et du vieux village devra être prioritaire si l’on veut redonner vie au centre-ville et y développer une économie locale, cet aménagement comprendra la rénovation de la  RN 97 et l’étude de la déviation.

              En parallèle, nous mènerons la construction d’un nouveau groupe scolaire au centre du village, à proximité des équipements sportifs.

D’autres actions sont envisageables très rapidement ;

· Mettre en œuvre un plan de circulation autour de l’école J.Aicard pour mettre fin aux dangers que l’anarchie actuelle engendre

· Réaliser un espace convivial pour les jeunes

· Rétablir un jardin public avec des jeux d’enfants et un parcours de santé

· Aménager des sentiers de découvertes et de promenades dans les espaces naturels,

· Créer une maison de la nature,

· Mettre en place une véritable politique de tri des déchets,

· Rendre accessible tous les lieux publics aux personnes handicapées,

· Instaurer des transports collectifs propres

Dans un second temps, nous proposons de réaménager la salle polyvalente en y annexant des espaces associatifs et d’y réaliser à proximité un gymnase.

Posté par charmont à 18:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires sur Une gestion, des finances au service des citoyens

Nouveau commentaire