Agissons pour Gonfaron

15 mars 2009

Encore un procés de perdu

Débâcle judiciaire et fiasco financier pour la commune de Gonfaron au sujet de l'école maternelle.

    Après des années de procédures, au sujet de la construction de l'école maternelle à Gonfaron, la mairie en place a été condamnée à rembourser la somme de 396000 euros, à l'organisme de contrôle de conformité l'APAVE, contre lequel elle avait déposé plainte au T.A. de Nice.
    Un procès de plus de perdu, au frais des contribuables,
pour cette municipalité qui a fait preuve d'acharnement judiciaire, contre l'ancien maire Jean de Bengy, et les réalisations qu'il avait faites, pendant son mandat de 1989 à 1995 (musée du liège, école maternelle...)

Un petit rappel historique:
A l'arrivée de la nouvelle municipalité en 1995, l'école maternelle comportait 3 classes( moins de 100 élèves), et était donc classée en 5ème catégorie. Une 4ème classe
fut ouverte en septembre 1995, et la mairie aurait dû prendre les mesures nécessaires concernant le changement
d'affectation en 4ème catégorie(plus de 100 élèves). Ce qui correspondait à des modifications mineures de l'école(nombre d'extincteurs,détecteur de fumée,passage pour les secours ou borne d'incendie). Mais rien ne fut réalisé!
  Deux ans après, monsieur le maire publiait un arrêté de fermeture de l'école maternelle, en prétextant des problèmes de conformité et surtout en dramatisant outrancièrement, une soit disante inflammabilité de l'école.
    Le 25 avril 2000, un organisme agrée le C.S.T.B. affirmait que la construction est ininflammable.

  Ce qui au bout du compte, correspond à un fiasco financier et humain:
- Trois ans de fermeture de l'école
- Trois ans de location d'algéco(derrière la salle polyvalente) pour loger les élèves et le personnel, dans des conditions très difficiles et méprisantes.
- Des travaux de reconstruction de l'école
- Des dépenses pour la commune, exorbitantes et totalement inutiles
   Voilà ce que l'on appelle une bonne gestion responsable!
Mais il faut supposer que peu de gens seront informés.

Après ces récentes élections et la victoire de cette même municipalité, on ne peut que souhaiter aux projets futurs,
un respect identique d'efficacité, sur les deniers des citoyens.

Posté par charmont à 09:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

15 mars 2008

On fait les comptes...

Malgré notre défaite, notre campagne aura permis de faire fonctionner un peu la démocratie locale, cependant elle n'a pas été gratuite.
La campagne dans son ensemble nous aura coûtée 3964,42 euros, ce qui comprend 3 bulletins d'informations (472,42 euros chacun), les programmes et 20 affiches électorales (1602,64 euros), les bulletins de vote et les professions de foi (850 euros), la photocopie de la liste électorale (94,20 euros).
Un gros montant pour les membres de notre liste, qui comme la plupart des gonfaronnais, sont des citoyens aux revenus modestes. Donc votre aide financière pourrait nous permettre de combler notre dette, qui s'éleve aujourd'hui à 2089,42 euros.

Vous pouvez nous contacter à l'adresse: agissonspourgonfaron@yahoo.fr

Posté par charmont à 15:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

13 mars 2008

Le TGV pourra passer dans votre jardin...

La décision du tracé de la LGV sera prise cette été ( dans 4 mois), d'aprés une déclaration de notre premier ministre, M. Fillon.
Pourtant en Mars 2008, la mairie de notre village n'a toujours pris de position officielle sur le sujet...
Pourquoi?
...

Le sort des villageois ne serait pas leurs priorités?  Auraient-ils des intérêts  personels?  Ont-ils pour consigne de suivre la volonté de M. Falco (maire de Toulon) au détriment de notre bien être?
Ou alors tout simplement, ils ont oubliés...

Posté par charmont à 19:32 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

Ecoles: non ce projet n'est pas impossible...

Voici deux exemples de réalisation d'écoles actuellement en France, le pris varie de 1200 € le m2 à 2000 € le m2 pour des réalisations de haute qualité à coût maitrisé, avec une surface moyenne de 1500 m2 de bâtiment scolaire pour une école de huit classes. Notre chiffrage est donc tout à fait cohérent, le tout étant de réaliser une école à proximité des structures sportives existantes et au coeur du village pour éviter les déplacements automobiles. Vous trouverez aussi l'adresse d'un site avec des coûts de réalisation au mètre supérieur mais en contrepartie, les bâtiments sont à énergie positive et apporte d'énormes économies de fonctionnement.
Signé; un économiste à l'esprit critique ayant le sens de l'intérêt public.

ECOLE MATERNELLE FRANCOISE DOLTO A ECHIROLLES (38)
_Users_guena4_Desktop_EcolematernelleFran_oiseDOLTO_1_

ECOLE MATERNELLE ET PRIMAIRE DE VETHEUIL
_Users_guena4_Desktop_Vetheuil2

Posté par charmont à 10:40 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

11 mars 2008

résultats des élections

Le premier sentiment est bien sûr, la déception!
Le groupe AGISSONS POUR GONFARON vous a proposé
pourtant un vrai débat, avec un échange avec toute la population. Au cours de nos rencontres, très nombreuses, nous avons partagé avec vous les points précis de notre projet pour Gonfaron.
Nous avons tenu compte de vos conseils, et nous sommes allés à l'essentiel dans ce programme. Je ne vais pas rappeler ce qui pour nous est vital pour la commune, car vous ne nous avez pas accordé vos suffrages. Quoi qu'il en soit, je tiens à remercier toutes les personnes qui ont cautionné nos idées et qui nous ont soutenus lors de ce vote. Il a été malheureusement plus qu'insuffisant. La majorité des gonfaronnais a donc opté pour un choix tout autre, et nous le respectons. Il nous reste maintenant le temps de la réflexion, de l'autocritique, mais aussi de la continuité du travail dans nos efforts pour aller dans le sens d'une autre alternative pour la commune. Vous pourrez nous faire confiance dans les luttes que nous engagerons pour protéger notre environnement et pour défendre la qualité de vie à Gonfaron.
Je tiens à remercier vivement tout le groupe qui
s'est constitué autour de moi et qui a défendu avec conviction et courage notre projet commun.
Le dynamisme, la jeunesse, étaient pourtant au rendez-vous, mais cela n'a pas suffit!
Vous avez préféré à mes yeux, les attaques personnelles, le mépris des individus, les incohérences, le regard mensonger du passé en agitant en permanence la peur, les insultes...
Bref, en ce qui nous concerne, ce n'est pas notre manière de faire. En espérant que l'avenir vous donne raison!
Bien cordialement à chacun.
PAUL GARCIA

Posté par charmont à 00:25 - Commentaires [2] - Permalien [#]

10 mars 2008

Quelques infos sur le nombre d’habitants………….

    Pour tous ceux qui ont assisté au dépouillement qui s’est terminé à 1 H 00 du matin soit 6 heures pour dépouiller plus de deux mille trois cent bulletins environ  soit  5 290 000 bâtonnets à reporter sur les feuilles de résultats ! C’est le corolaire du scrutin des communes de moins de 3500 habitants avec panachage.
    Pourtant à Gonfaron, nous avons ;
o    2920 personnes inscrites sur les listes électorales (non obligatoire si l’on ne vote pas)
o    180 enfants de 3 à 6 ans fréquentent l’école maternelle
o    Au moins autant de 0 à 3ans
o    280 enfants de 7 à 11 ans fréquentent l’école élémentaire
o    250 collégiens
o    180 lycéens, apprentis, étudiants de – de 18 ans
     Soit un total de 3810 personnes sans compter les non-inscrits sur les listes électorales, les enfants non-scolarisés.
    Le recensement de 2004 indiquait 3481 habitants à Gonfaron avec un taux de croissance annuel de 4,4 %, rien n’indique son ralentissement.
    En prenant ce taux ;
o    en 2005, nous avons 3634 habitants
o    en 2006, nous avons 3794 habitants
o    en 2007, nous avons 3961 habitants
o    en 2008, nous avons 4135 habitants

Posté par charmont à 09:41 - - Commentaires [5] - Permalien [#]

08 mars 2008

arret de la campagne

La campagne officielle pour les élections municipales s'arrete ce soir à minuit. C'est pourquoi je vous donne quelques dernières informations: plus de 2000 connections à notre blog. J'espère qu'il vous aura apporter le plus d'informations possible. 

Dimanche, c'est vous qui avez l'avenir du village entre vos mains.

Posté par charmont à 05:01 - - Commentaires [6] - Permalien [#]

07 mars 2008

Panique à la cour!

Panique à la cour!

Nous nous étions engagés à ne pas répondre aux attaques violentes et personnelles car vous méritez un débat politique serein et correct. Force est de constater que cette volonté n’est pas partagée et c’est dommage. Il est vrai que nous nous attendions à ces bassesses de la part de personnes qui semblent avoir beaucoup à perdre si elles ne sont pas réélues!

    Ils ont perdu leur sang-froid et n’ont pas du se relire avant de cracher leur venin en couleurs ! Ils ressortent de vieux articles mais oublient de dire que malgré un acharnement judiciaire sans précédent aux frais des contribuables, la plus haute cour de justice de notre pays a innocenté l’ancien Maire, et son équipe de toutes les accusations portées contre eux.(Cassation: 8 janvier 2003) A quel niveau sont-ils pour attaquer une personne décédée? De quelle moralité et de quelle conscience font-ils preuve ?

    Dès la première ligne, ils admettent qu’ils envisagent une urbanisation galopante du village sans la réalisation de logements sociaux au bénéfice d’un parc de haut standing pour les personnes favorisées. Ont-ils honte de la population laborieuse?

    Au second paragraphe, ils vous informent du coût de la traversée de Gonfaron, enfin la population en connaît le prix. Nous aurons au moins réussi à faire entrer un peu de transparence!

    Pour la station d’épuration, chacun peut constater de visu la qualité de l’eau de la rivière, les poissons l’ont abandonnée depuis longtemps et visiblement têtus, ils ne semblent pas se satisfaire des normes officielles. Il est vrai que l’exemple ne vient pas du haut quand sa fosse septique se déverse dans les fossés de la route départementale!

    Un nouveau texte de loi Gonfaronnais doit organiser les Centres de Loisirs et il est urgent de le communiquer aux milliers de communes qui organisent quotidiennement ces activités de leur fonctionnement illégal!

    Le sommet est atteint par leurs manques de considération et de respect pour l’école et le travail des enseignants. Nous avons tout fait pour que l’école ne soit pas un objet de polémique politicienne, visiblement ce point de vue n’est pas partagé. Non, les enseignants ne jouent pas à l’école, ils enseignent à nos enfants pour qu’ils acquièrent les connaissances et les savoirs qui leur permettront de réussir leur vie d’adulte. Que peut-on attendre de ceux qui méprisent autant l’école, à quel niveau placent-ils l’éducation de nos enfants?

    Ils nous assomment de chiffres plus gros les uns que les autres, reconnaissant ainsi que dans le Var, les coûts de construction des équipements publics sont prohibitifs. Car comment expliquer qu’un collège de même capacité et avec les mêmes équipements coûtent 8 millions d’€uros dans l’Isère, 13 millions d’€uros dans le Vaucluse et 24 millions d’€uros dans le Var! Nous nous sommes basés sur les appels d’offres publiés et accessibles sur les sites officiels pour une école de huit classes. Il est vrai que nous, nous ferons jouer une concurrence transparente sans monopôle de conception! Les citoyens et les enfants en seront les gagnants.

    Ils tentent de nous faire peur pour nos impôts mais que proposent-ils? Confier à des promoteurs et à des spéculateurs l’avenir du village?
    Bizarrement, nos analyses sur l’énormité de décompter 3300 habitants officiels à Gonfaron, or que même les impôts en reconnaissent 3520 en 2006, ne sont pas reprises. Il est vrai que franchir le seuil de  3500 habitants oblige à reconnaître l’opposition! Pour preuve de cet esprit démocratique qui règne au palais, nous avons du engager une action en justice pour obtenir la mise à disposition gratuite d’une salle municipale pour notre réunion publique!

    Vous traitez notre programme de fumeux, est-ce des propos dignes du premier magistrat de la commune! Votre argent, vos bises intéressées, les pressions que vos courtisans font subir aux Gonfaronnais qui osent vous contredire ou vous mettre en défaut, nous n’en voulons plus !

Dimanche, choisissez la démocratie et la transparence. 
         

  Votez:         AGISSONS POUR GONFARON

Posté par charmont à 22:50 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

Agent d'EDF

Bonjour

Je suis ce qu’on appelle un nouveau Gonfaronnais (depuis 6 ans quand même) J’y paye des impôts, je vais de temps en temps faire des achats de proximité, je vais chez le médecin local puis à la pharmacie, donc je participe à la vie locale et, à ce titre, je suis impliqué totalement dans la vie de ce village et me sens autorisé d’intervenir dans ce débat concernant les élections, car cela va engager des choix de notre vie pour les 6 ans à venir.

Je ne suis pas un homme qui s’alimente d’affrontements stériles entre les parties en présence et je fais confiance à mon discernement pour faire la part des choses et me faire ma propre opinion sur l’état des choses, sans tenir compte des tracts des uns ou des autres. Tout au plus cela me permet de voir dans quel état d’esprit le suffrage des Gonfaronnais est sollicité.

Je remarque une chose essentielle : d’un côté il y a un projet structuré avec une vraie philosophie humaniste mettant en avant l’intérêt général, donc celle de la collectivité dans son ensemble et de l’autre, une vision où apparaît sans arrêt le recours aux investissements privés. Nous savons très bien que les sociétés privées ne sont pas des bons samaritains et que leur seul objectif est le retour sur investissement. Dans un village où le pouvoir d’achat est miné, le chômage endémique, qui pourrait en profiter ?

Curieusement le maire sortant, qui se targue d’être un gestionnaire hors pair, énumère les entreprises qui se sont installées sur le village, omet de donner toute indication sur les retombées économiques que ces entreprises ont apportées au village ; entre autres, la taxe professionnelle. Or, dans un bilan, cet élément est incontournable et donne une visibilité réelle de la valeur ajoutée apportée.

Je ne retiendrai qu’ un exemple sur une entreprise mise en avant par le maire : il s’agit de l’entreprise qui va investir dans les énergies renouvelables. Il parle de l’abaissement de la facture d’électricité : les exploitants revendent leur production à EDF et en surplus bénéficient de crédits d’impôts assez conséquents. Cette électricité est réintroduite sur le réseau publique d’EDF par la méthode dite d’injection. Quand EDF renvoie cette énergie dans les foyers le citoyen le paiera bien à prix normal en vigueur. Le compteur du particulier saurait-il faire entre les différentes sources de provenance de l’électricité ? La seule possibilité qui reste c’est que cette société qui doit s’installer devienne productrice indépendante d’électricité comme cela est permis depuis juillet 2007, et soit libre de fixer elle même ses prix, et dans ce cas précis, on peut compter sur elle pour faire baisser le prix de notre facture. Il est évidemment loin de moi l’idée que le maire actuel a pour souci de favoriser un de ses copains financiers voire lui même d’avoir flairé le bon filon et d’investir à titre personnel comme la loi le lui permet, mais on doit constater que souvent avec lui les intérêts personnels se confondent souvent avec la position publique qu’il occupe. Et mon interrogation est légitime quand on voit la dimension du projet. Dans un de ses tracts il parle de fournir de l’énergie pour 15.000 personnes alors que Gonfaron ne compte que moins de 3.500 habitants. Cherchez l’erreur. Soit il s’agit d’un projet mégalomane ne tenant aucun compte des besoins réels, soit effectivement il s’agit d’un projet de rétrocession d’un service public à une société privée, ou soit encore il ne s’agit que de la poudre aux yeux comme tous les projets qu’il propose  et qui ne verront jamais le jour, car pour se faire réélire tous les moyens sont bons, quitte à tromper les citoyens de manière aussi grotesque. Ce qui, entre parenthèses, démontre que la place est bonne et que la conserver est son objectif prioritaire.

En tout cas continuez de démontrer avec vos arguments pertinents que gérer notre village de manière différente est possible et je suis de tout cœur avec vous.

Edouard cadre exploitation EDF   

Posté par charmont à 13:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

05 mars 2008

Gonfaron, tourné vers l'avenir

 Jusqu'à présent nous n'avons jamais répondu aux attaques de M. Orengo, car nous estimons que les gonfaronnais mérite un débat politique digne de ce nom, tourné vers l'avenir et non qui ressasse le passé.
Cependant le principal destinataire des attaques de M. Orengo ne peut se défendre, M. De Bengi, ancien maire de Gonfaron, est décédé en février 2004.

C'est pourquoi, je vous invite à vous rendre sur le site

 http://pagesperso-orange.fr/gonfaron-zoom.fr/lettres_de_mon_cabanon.htm


sur lequel tous les détails des procédures sont explicitées

M. DE BENGI  n'est pas sorti indemne physiquement et moralement de l'archarnement judiciaire dont il a été victime, mais la Cour de Cassation lui a donné raison...

Juste au passage, ce sont les contribuables qui ont payé les charges des diverses procés, perdu par M. ORENGO...

NOUS SOUHAITONS QUE M. DE BENGI REPOSE EN PAIX...

Posté par charmont à 23:13 - Commentaires [2] - Permalien [#]