07 mars 2008

Panique à la cour!

Panique à la cour!

Nous nous étions engagés à ne pas répondre aux attaques violentes et personnelles car vous méritez un débat politique serein et correct. Force est de constater que cette volonté n’est pas partagée et c’est dommage. Il est vrai que nous nous attendions à ces bassesses de la part de personnes qui semblent avoir beaucoup à perdre si elles ne sont pas réélues!

    Ils ont perdu leur sang-froid et n’ont pas du se relire avant de cracher leur venin en couleurs ! Ils ressortent de vieux articles mais oublient de dire que malgré un acharnement judiciaire sans précédent aux frais des contribuables, la plus haute cour de justice de notre pays a innocenté l’ancien Maire, et son équipe de toutes les accusations portées contre eux.(Cassation: 8 janvier 2003) A quel niveau sont-ils pour attaquer une personne décédée? De quelle moralité et de quelle conscience font-ils preuve ?

    Dès la première ligne, ils admettent qu’ils envisagent une urbanisation galopante du village sans la réalisation de logements sociaux au bénéfice d’un parc de haut standing pour les personnes favorisées. Ont-ils honte de la population laborieuse?

    Au second paragraphe, ils vous informent du coût de la traversée de Gonfaron, enfin la population en connaît le prix. Nous aurons au moins réussi à faire entrer un peu de transparence!

    Pour la station d’épuration, chacun peut constater de visu la qualité de l’eau de la rivière, les poissons l’ont abandonnée depuis longtemps et visiblement têtus, ils ne semblent pas se satisfaire des normes officielles. Il est vrai que l’exemple ne vient pas du haut quand sa fosse septique se déverse dans les fossés de la route départementale!

    Un nouveau texte de loi Gonfaronnais doit organiser les Centres de Loisirs et il est urgent de le communiquer aux milliers de communes qui organisent quotidiennement ces activités de leur fonctionnement illégal!

    Le sommet est atteint par leurs manques de considération et de respect pour l’école et le travail des enseignants. Nous avons tout fait pour que l’école ne soit pas un objet de polémique politicienne, visiblement ce point de vue n’est pas partagé. Non, les enseignants ne jouent pas à l’école, ils enseignent à nos enfants pour qu’ils acquièrent les connaissances et les savoirs qui leur permettront de réussir leur vie d’adulte. Que peut-on attendre de ceux qui méprisent autant l’école, à quel niveau placent-ils l’éducation de nos enfants?

    Ils nous assomment de chiffres plus gros les uns que les autres, reconnaissant ainsi que dans le Var, les coûts de construction des équipements publics sont prohibitifs. Car comment expliquer qu’un collège de même capacité et avec les mêmes équipements coûtent 8 millions d’€uros dans l’Isère, 13 millions d’€uros dans le Vaucluse et 24 millions d’€uros dans le Var! Nous nous sommes basés sur les appels d’offres publiés et accessibles sur les sites officiels pour une école de huit classes. Il est vrai que nous, nous ferons jouer une concurrence transparente sans monopôle de conception! Les citoyens et les enfants en seront les gagnants.

    Ils tentent de nous faire peur pour nos impôts mais que proposent-ils? Confier à des promoteurs et à des spéculateurs l’avenir du village?
    Bizarrement, nos analyses sur l’énormité de décompter 3300 habitants officiels à Gonfaron, or que même les impôts en reconnaissent 3520 en 2006, ne sont pas reprises. Il est vrai que franchir le seuil de  3500 habitants oblige à reconnaître l’opposition! Pour preuve de cet esprit démocratique qui règne au palais, nous avons du engager une action en justice pour obtenir la mise à disposition gratuite d’une salle municipale pour notre réunion publique!

    Vous traitez notre programme de fumeux, est-ce des propos dignes du premier magistrat de la commune! Votre argent, vos bises intéressées, les pressions que vos courtisans font subir aux Gonfaronnais qui osent vous contredire ou vous mettre en défaut, nous n’en voulons plus !

Dimanche, choisissez la démocratie et la transparence. 
         

  Votez:         AGISSONS POUR GONFARON

Posté par charmont à 22:50 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

Commentaires sur Panique à la cour!

    Si monsieur Orengo est si obsédé par l'argent, les dettes, les contribuables, etc... Comment expliquer que Gonfaron est une des 10 communes les plus chères du Var pour ses impôts locaux ?

    Posté par pedro, 08 mars 2008 à 17:35 | | Répondre
  • "Panique à la cour" ce tract a fait sourire beaucoup de personne dans le bon sens, ces personnes ont bien reconnu notre maire et son équipe figée.

    Posté par liliane, 10 mars 2008 à 17:54 | | Répondre
  • panique a la cour, moi j'ai eu ce tract le dimanche des elections car je n'avais pas pris mon courrier la veille, je suis aller voter avec dans mon sac, vous m'avais faite sourire!!! ce que vous dite et vrai et en plus nous rend heureux!! c'est génial

    Posté par goldo4, 15 mars 2008 à 11:32 | | Répondre
Nouveau commentaire