07 mars 2008

Agent d'EDF

Bonjour

Je suis ce qu’on appelle un nouveau Gonfaronnais (depuis 6 ans quand même) J’y paye des impôts, je vais de temps en temps faire des achats de proximité, je vais chez le médecin local puis à la pharmacie, donc je participe à la vie locale et, à ce titre, je suis impliqué totalement dans la vie de ce village et me sens autorisé d’intervenir dans ce débat concernant les élections, car cela va engager des choix de notre vie pour les 6 ans à venir.

Je ne suis pas un homme qui s’alimente d’affrontements stériles entre les parties en présence et je fais confiance à mon discernement pour faire la part des choses et me faire ma propre opinion sur l’état des choses, sans tenir compte des tracts des uns ou des autres. Tout au plus cela me permet de voir dans quel état d’esprit le suffrage des Gonfaronnais est sollicité.

Je remarque une chose essentielle : d’un côté il y a un projet structuré avec une vraie philosophie humaniste mettant en avant l’intérêt général, donc celle de la collectivité dans son ensemble et de l’autre, une vision où apparaît sans arrêt le recours aux investissements privés. Nous savons très bien que les sociétés privées ne sont pas des bons samaritains et que leur seul objectif est le retour sur investissement. Dans un village où le pouvoir d’achat est miné, le chômage endémique, qui pourrait en profiter ?

Curieusement le maire sortant, qui se targue d’être un gestionnaire hors pair, énumère les entreprises qui se sont installées sur le village, omet de donner toute indication sur les retombées économiques que ces entreprises ont apportées au village ; entre autres, la taxe professionnelle. Or, dans un bilan, cet élément est incontournable et donne une visibilité réelle de la valeur ajoutée apportée.

Je ne retiendrai qu’ un exemple sur une entreprise mise en avant par le maire : il s’agit de l’entreprise qui va investir dans les énergies renouvelables. Il parle de l’abaissement de la facture d’électricité : les exploitants revendent leur production à EDF et en surplus bénéficient de crédits d’impôts assez conséquents. Cette électricité est réintroduite sur le réseau publique d’EDF par la méthode dite d’injection. Quand EDF renvoie cette énergie dans les foyers le citoyen le paiera bien à prix normal en vigueur. Le compteur du particulier saurait-il faire entre les différentes sources de provenance de l’électricité ? La seule possibilité qui reste c’est que cette société qui doit s’installer devienne productrice indépendante d’électricité comme cela est permis depuis juillet 2007, et soit libre de fixer elle même ses prix, et dans ce cas précis, on peut compter sur elle pour faire baisser le prix de notre facture. Il est évidemment loin de moi l’idée que le maire actuel a pour souci de favoriser un de ses copains financiers voire lui même d’avoir flairé le bon filon et d’investir à titre personnel comme la loi le lui permet, mais on doit constater que souvent avec lui les intérêts personnels se confondent souvent avec la position publique qu’il occupe. Et mon interrogation est légitime quand on voit la dimension du projet. Dans un de ses tracts il parle de fournir de l’énergie pour 15.000 personnes alors que Gonfaron ne compte que moins de 3.500 habitants. Cherchez l’erreur. Soit il s’agit d’un projet mégalomane ne tenant aucun compte des besoins réels, soit effectivement il s’agit d’un projet de rétrocession d’un service public à une société privée, ou soit encore il ne s’agit que de la poudre aux yeux comme tous les projets qu’il propose  et qui ne verront jamais le jour, car pour se faire réélire tous les moyens sont bons, quitte à tromper les citoyens de manière aussi grotesque. Ce qui, entre parenthèses, démontre que la place est bonne et que la conserver est son objectif prioritaire.

En tout cas continuez de démontrer avec vos arguments pertinents que gérer notre village de manière différente est possible et je suis de tout cœur avec vous.

Edouard cadre exploitation EDF   

Posté par charmont à 13:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires sur Agent d'EDF

Nouveau commentaire